PPI - centrale de Gravelines

PPI - centrale de Gravelines

 

Extension du Plan Particulier d'Intervention (PPI) autour de la centrale nucléaire de Gravelines

Le plan particulier d'intervention (PPI) en cas d'incident à la centrale nucléaire de Gravelines, a été étendu aux communes situées dans un rayon de 20 km.

Les 15 communes de la CCRA sont concernées : Audruicq, Guemps, Muncq-Nieurlet, Nortkerque, Nouvelle-Église, Offekerque, Oye-Plage, Polincove, Recques-sur-Hem, Ruminghem, Saint-Folquin, Saint-Omer-Capelle, Sainte-Marie-Kerque, Vieille-Église et Zutkerque.

Une campagne d'information et de sensibilisation a été lancée en deux temps :

- La campagne d'information a débuté le lundi 3 juin 2019 : un courrier a été envoyé aux riverains, leur annonçant l'inclusion de leur commune dans la nouvelle aire du PPI. La distribution de comprimés d'iode sera organisée en septembre 2019.

- Un second courrier nominatif sera envoyé en septembre. Il contiendra un bon de retrait permettant aux personnes concernées d'aller retirer leurs comprimés d'iode dans une pharmacie participante.

L'extension du plan particulier d'intervention (PPI) de 10 à 20 km autour des centrales nucléaires françaises a été annoncé en 2016.

Extrait du communiqué de presse des préfectures du Pas-de-Calais et du Nord, de l'Agence de Sûreté Nucléaire et d'EDF - 7 juin 2019 :

L'accident nucléaire de Fukushima en 2011 au Japon a conduit les pouvoirs publics à réviser les actions de protection des populations, en cohérence avec les pratiques internationales et les recommandations des autorités européennes de sûreté nucléaire et de radioprotection.

L'élargissement de la zone de planification n'est pas lié à un accroissement du risque nucléaire mais permet d'améliorer l'information et la protection des personnes ainsi que la réactivité des acteurs de la gestion de crise, notamment à travers le déploiement des Plans communaux de sauvegarde (PCS).

Qu'est-ce qu'un plan particulier d'intervention (PPI) ?

Le PPI est un dispositif défini par l'État pour faire face aux risques liés à l'existence d'une installation industrielle et protéger les personnes, les biens et l'environnement.

Ce plan détermine les actions de protection et les moyens de secours associés susceptibles d'être mis en oeuvre en cas d'accident.

Le PPI fait partie du dispositif d'organisation de la réponse de sécurité civile (ORSEC) départemental.

Si un événement nucléaire se produisait et qu'il était susceptible d'avoir des conséquences à l'extérieur du site, le préfet prendrait la direction des opérations.

 

Dans les départements du Pas-de-Calais et du Nord, l'extension du PPI de la centrale de Gravelines concerne 340 000 particuliers, dans 58 communes (23 dans le Pas-de-Calais et 35 dans le Nord).

Le PPI précédent concernait 14 communes, soit 64 000 habitants.

 

 

Un numéro vert a été mis en place : 0800 96 00 20.

Ainsi qu'un site internet : www.distribution-iode.com