Retour à la page d'accueil
 
Vous recherchez ?
Version accessible aux mal voyants  
 
Le territoire
Découverte
Vie pratique
Loisirs
Environnement
 
Accès directs
imprimer cette page Envoyer cette page par mail Générer un fill RSS pour cette rubrique

Saint Folquin

Saint-Folquin est une commune de 2300 habitants et d'une superficie de 1795 hectares qui faisait partie autrefois du Pays de l'Angle qui fut divisé vers le Xème siècle en quatre communes: Saint-Folquin, Sainte Marie Kerque, Saint-Nicolas et Saint-Omer Capelle.

Le nom de Pays de l'Angle venait de ce qu'il se trouvait dans la langue de terre formée par le confluent de trois rivières: L'Aa, La Hem et Le Mardyck.

Comme le pays de BREDENARDE, le pays de l'Angle fut plusieurs fois tributaire et la proie de diverses puissances favorisées par le voisinage des pays qu'elles occupaient; mais depuis le traité de Nimegue, conclu le 17 septembre 1678, la possession en fut confirmée à la FRANCE.

Le Sol de ce pays, autrefois couvert par les eaux du Golfe "ITUs", à l'exception de quelques îles qu'elles décrivaient, occupées par les Marins, premiers habitants connus, est généralement plat, entrecoupés de watergands et de fossés.

Le pays de l'Angle avait une coutume particulière homologuée le 25 juin 1586 : un baillage qui ressortissait de celui de saint-Omer et un échevinage composé de huit échevins, dont deux pour chaque commune, qui tenaient leurs audiences au hameau nommé "Munquebeur" point central qui veut dire en langage teutonique "fin du moine" en mémoire de ce que REGINARD, natif de ce lieu et moine de l'Abbaye de saint-Bertin, y avait été mis à mort en 861 par les Normands pour ne pas leur avoir découvert l'endroit où se trouvait caché le trésor de l'Abbaye.

Saint-Folquin, dont la dénomination est attribuée à la célébrité de ce saint décédé Evèque de THEROUANNE en 855, fut possédé partiellement par les Français, les Anglais et les Espagnols. Après 1347, deux forts y furent construits. L'un à Henuin, fut entièrement restauré en 1642 et rasé après la paix de Nimègue en 1678, l'autre, le fort des Bajette, fut pris aux Espagnols en Mai 1644 et fut rasé en même temps que celui d'Hennuin.

En 1790, saint-Folquin devint chef lieu de Canton des quatre communes du pays de l'Angle jusqu'en 1801 date de son rattachement à celui d'Audruicq.

En 1815, Saint Folquin était composé de 137 maisons et de 838 habitants. Sa superficie totale était de 1624 Ha.

En 1989, Saint Folquin est composé de 645 maisons et de 1950 habitants environ. Sa superficie est de 1795 Ha. Son altitude est de 3,28 m.



  Haut de page   |   le logo   |   Nous contacter   |   Mentions légales   |   Coordonnées CCRA     
Retour à la page d'accueil